Prayvis est une planète abandonnée de toute personne saine d'esprit. Il y règne un Chaos sans précédent depuis 120 ans
 

Partagez | 
 

 Can you see me now ? [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Can you see me now ? [PV]   Dim 31 Mai - 17:13

[ ]

Déjà une semaine passée dans la pénombre. Un an, un siècle ! pensait Nathaniel. Le temps s'écoulait avec une telle lenteur, le blond était à fleur de peau. Si une poignée de jours le mettait dans cet état, qu'en serait-il de deux semaines, un mois ?

Nate étendit ses bras autour d'un énorme tuyau de canalisation et l'enserra comme si c'était sa moitié bien aimée. L'odeur du métal rouillé lui chatouilla les narines. Il resta quelques minutes ainsi, puis grimpa sur le tuyau et s'allongea à califourchon dessus. Ses jambes pendaient dans le vide et son torse frémissait sous la morsure froide du métal qui traversait l'étoffe de son tee-shirt. Le blond posa sa joue contre le tuyau et ferma les yeux. Il se trouvait dans les sous-sols désaffectés d'une célèbre usine de sodas. Un peu de lumière entrait par les fenêtres situées près du plafond, à la hauteur du sol à l'extérieur.

Nathaniel n'avait pas mis le nez dehors depuis sept jours. Il voulait être sûr que les autres avaient lâché l'affaire.

Tout avait commencé quelque temps après l'histoire des wagons désaffectés – il ne voulait plus penser à ce moment... - une dispute avait éclaté entre les gros bras qui le retenaient prisonnier et Nate en avait profité pour filer. Il avait récupéré son couteau de cuisine et enfourché une vieille moto tout terrain pour filer tout droit dans le désert... Récupérer son sac à dos était sa priorité.

Sa fuite n'était pas passée inaperçue, après un temps de réaction plutôt long, les vandales avaient cessé leur dispute : ils avaient mis leurs forces en commun pour traquer le blondinet. Suivre des traces de moto, c'est à la portée du premier débile venu.

Nate s'était réjoui de leur avoir filé entre les doigts. Inconscient du danger qui le poursuivait, il s'était dirigé plein gaz vers le site des wagons abandonnés. La moto l'avait lâché aux trois-quarts du parcours. Forcé de continuer à pied, Nate avait essuyé une petite tempête de sable. En apercevant la silhouette de l'usine de Cola, il avait compris qu'il avait marché dans la mauvaise direction. Il avait continué tout droit, dépité. Il n'avait aucune idée du chemin à prendre pour retrouver les wagons, se diriger vers l'usine lui semblait plus utile que d'errer dans le désert.

Ses poursuivants avaient ratissé toute la zone, les moyens de locomotion motorisés étaient à leur avantage. Un éclaireur était tombé sur Nathaniel à l'entrée de l'usine. Le blond lui avait tranché la gorge, sans vraiment réfléchir à ce qu'il faisait. Paniqué, il s'était réfugié dans l'usine au lieu de s'enfuir avec la moto de l'éclaireur qu'il venait de charcuter.

La poursuite avait continué dans l'usine, beaucoup plus grande qu'on ne le pensait. Nate s'était terré dans les endroits les plus sombres et n'avait plus bougé. Il avait attendu. Longtemps. Il était sorti de sa cachette pour descendre encore plus bas dans les sous-sols de l'usine. Les étages et le rez-de-chaussée accueillait quelques vagabonds et brigands en tout genre, mais aucun groupe organisé. Le blond paraissait assez dangereux, son couteau de cuisine à la main et ses yeux écarquillés, personne ne lui avait cherché des noises.

Il s'était nourri de vieilles boites de conserves périmées. Il n'avait vomi qu'une fois.

Toujours affalé sur son tuyau, Nate soupira. Il n'avait pas trouvé de boites de conserves depuis deux jours, la faim commençait à le tenailler. Il se laissa glisser souplement au sol lorsqu'il crut entendre un bruit suspect. La salle où il se trouvait était très grande, traversée de nombreuses structures de fer et d'énormes tuyaux suspendus à quelque centimètres du sol. C'était sans doute dans ces canalisations que passait le soda pour la mise en bouteille. Le blondinet plissa les yeux, son regard perçant la pénombre.

« Vous êtes ici sur le territoire de son illustre Sainte Majesté Lazarey, je vous conseille de détaler rapidement si vous ne voulez pas porter vos boyaux en chapelet de prière. »

Sa voix claire et sarcastique résonna dans tout le sous-sol. Nate resta immobile quelques instants, un sourire en coin sur le visage. Il n'y eu aucune réponse, juste le silence, encore le silence.

« Évidement... » murmura le blond d'un air ennuyé en baissant la lame de son couteau. Il se mordilla l'intérieur de la lèvre en se demandant ce qu'il devait faire à présent. Ceux qui le pourchassaient avaient peut-être abandonné ?

Nathaniel ne se décidait pas à bouger, planté au beau milieu du sous-sol, les yeux perdus dans le vague.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2015
Lieu de vie : Une grotte quelque part
Survie : Manger des gens

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Dim 31 Mai - 17:56

Alistair était en route depuis plus d'une semaine. Il avait éteint le feu dans sa grotte et emporta les deux dernières fioles de sang qu'il avait gardées pour les urgences. Il en avait cinq autres prêtes à être remplies lors de ses voyages. Il avait traversé le désert sans encombres, voyageant de nuit et se cachant de jour. Seul et habillé de plusieurs couches de tissus sombres, il ne risquait pas d'être repéré.

Ensuite, il suivit les rails qui menaient vers l'une des plus grandes usines. Quand les voyageurs se faisaient rares à la côte, c'était là qu'il allait chercher des gens trop isolés et trop peu organisés pour que quelqu'un remarque leur absence. Il évitait de faire étalage de ses pouvoirs en ville, histoire de ne pas finir lynché. Mais ici, personne ne se souviendrait de son passage. En plus, des objets vaguement utiles jonchaient encore le sol de certaines pièces.

Personne ne lui avait interdit l'accès de la forteresse et personne ne se soucia de lui. Alistair partagea le feu de camp de deux hommes trop vieux pour que leur sang soit encore utile. Il les soupçonnait d'en avoir plus qu'en poudre dans leurs veines. Finalement, le sorcier s'engouffra dans les couloirs, marchant lentement, les deux mains prêtes à tirer des couteaux de ses vêtements. Il suivit une femme patrouillant, armée d'une arme à feu préhistorique. Elle avançait d'un pas sûr, comme si elle inspectait cette partie de l'usine.

Sa plus grande erreur fut de ne pas regarder derrière elle. Alistair était sur le point de lui briser la nuque quand une voix agaçante les informa que le territoire était déjà occupé.

- Quoi ?

L'ermite n'avait pas tout compris de l'annonce prétentieuse et parla avant de réfléchir. La femme se retourna et sembla encore plus surprise que lui. Il eut exactement le temps de lui coller une main sur la bouche et planter un couteau dans sa gorge de l'autre. Le sang se mit à couler sur ses mains et il ne put s'empêcher d'en lécher un peu. Il était bon, vigoureux.

Alistair laissa la femme glisser au sol et l'appuya contre le mur de la salle. Il retira son couteau et remplit deux fioles directement à la plaie. Avant de commencer à lui faire les poches, il décida qu'il fallait quand même voir qui leur avait parlé juste avant.

- Y a quelqu'un ?

Il demanda d'une voix forte. Du coin où il était, il ne voyait personne. Mais la salle était immense et largement encombrée. Il pouvait être seul ou il pouvaient y avoir des dizaines de personnes planquées là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Dim 31 Mai - 18:29

C'était sans doute une hallucination auditive. Qui serait assez stupide pour percer le silence avec une telle question ? Nathaniel leva lentement la main vers son visage pour se frotter ses paupières lasses. Le ton de la voix laissait supposer qu'il y avait au moins un homme dans le sous-sol. Nate ne comprenait pas pourquoi il s'était fait repérer, son avertissement n'avait-il pas été assez clair ? Ce type était stupide... Ou alors, très sûr de lui. Ou fou (Nate parlait en toute connaissance de cause...). Le blond plissa encore plus les paupières pour essayer de voir bien au-delà de ce que la pénombre lui permettait. Inutile. Il fallait bouger. Comment savoir où se tenait le type, dans cette grande salle les sons se répercutaient en écho...

Nathaniel brandit son couteau devant lui, avançant à pas feutrés.

Il avait tellement envie de répondre à la question de l'inconnu ! Oui, il y a quelqu'un, et j'ai la dalle, donc j'espère que t'as à bouffer sur toi, un peu d'eau fraîche ne serait pas de refus, mais je crois que je demande la lune là... Ce serait bien que tu sois aussi gentil et naïf que mon dernier bienfaiteur, les choses seront rudement plus faciles, je suis un peu fainéant sur les bords tu vois, j'ai pas vraiment envie de me battre tout de suite en fait...

Mais Nate garda les lèvres closes. Il réprima son envie de faire le malin, la pensée des événements de l'infirmière et du wagon lui effleura à nouveau l'esprit, lui retournant l'estomac. Je n'avais pas le choix.

Le blond se glissa sous l'un des tuyaux, fixé plus haut que tous les autres. Il sentit une araignée tomber dans le col de son tee-shirt. Ça chatouillait, c'était marrant. Mais si elle était vénéneuse ? Nate se tortilla en espérant la faire tomber. Il continuait d'avancer en direction de la sortie. C'était peut-être plus sage de prendre la fuite plutôt que d'engager un face à face avec un inconnu. Il releva une mèche de cheveux qui lui tombait devant les yeux. Il aperçut un tas de linge sale près de la sortie. C'était pas logique. De longues secondes furent nécessaires à Nathaniel pour que la vérité l'atteigne : ce n'était pas un tas de linge sale, mais un cadavre affalé contre un mur.

Et les cadavres ne pouvaient pas parler.

L'estomac du blondinet gargouilla horriblement, le bruit sembla s'éterniser. Et un autre gros tas de linge sale avait l'air de bouger.

Nate pinça les lèvres sans décider de la solution à prendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2015
Lieu de vie : Une grotte quelque part
Survie : Manger des gens

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Dim 31 Mai - 18:41

- Grmpfff...

Alistair grogna et haussa les épaules. Il y avait quelqu'un. D'abord, il leur avait parlé. La voix n'était pas venue de nulle part. Ensuite, il sentait la présence d'un être vivant rempli de sang chaud. Il décida de le venir approcher et de ne pas gaspiller son énergie à le localiser. S'il approchait, il aurait le temps de le sentir.

Surtout qu'il ne pouvait pas être trop dangereux s'il ne s'était pas encore jeté sur lui pour le tuer. Dans une pièce de cette taille, il pouvait avoir des copains, bien sûr. Mais si c'était le cas, il les avait laissés en arrière, quelque part hors de la portée du sorcier. Ce dernier décida donc de voir s'il pouvait récupérer quelque chose d'utile sur la femme qui refroidissait à côté de lui.

Son arme ne l'intéressait pas, par principe. Mais si elle avait des objets utiles comme un briquet qui fonctionne, ça serait bon à prendre. Elle avait des munitions dans une boîte à sa ceinture. C'était de la bonne monnaie d'échange, ça. Alistair les plaça de côté et continua de fouiller. Pas d’allumettes ni rien de ce genre. Mais une conserve dont il ignorait la date de péremption.

- Ah. Il marmonnait pour lui en fouillant et en éventrant les poches du gilet de sa victime. C'est bon, ça...

Il sortit un petit carton d'une poche intérieure et le secoua avec curiosité. Presque plein. Alistair l'ouvrit. Les cigarettes étaient bien là, intactes. Il n'en manquait que deux. A LAGO city ça allait rapporter gros. Il se releva lentement, son petit butin dans les mains.

- Tu sors t'jours pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Dim 31 Mai - 20:03

Le tas de linge grognait et marmonnait. Nate observa la scène sans rien dire pendant quelques instants, fasciné. Il ne savait toujours pas quoi faire. Prendre des décisions, c'est fatiguant. D'autant plus que ces derniers temps, ses mouvements sur l'échiquier s'étaient révélés mal avisés.

Tu sors t'jours pas ?

C'était la même voix qui avait posé la première question stupide, Nathaniel en était quasi-certain. Cette autre question était tout aussi... étrange. Est-ce qu'il lui parlait, à lui ? Était-ce le type providentiel sur lequel le blond comptait, encore un pauvre gars gentil et naïf qui allait lui porter secours ?

Les petits cons sont bénis.

Le tas de linge parlait peut-être à d'autres tas de linges, cachés dans l'ombre. Nate attendit un peu. Le mec naïf avait quand même zigouillé quelqu'un, ce quelqu'un qui était définitivement affalé contre le mur. Pas si naïf que ça, le tas de linge.

« Non, je ne sors tou-jours pas » répondit finalement Nate en articulant avec une lenteur toute calculée. « Je n'ai pas envie de prendre mes quartiers contre ce mur, en compagnie de ton ex-compagnon. »

Nathaniel se déplaça légèrement, toujours dans l'ombre, pour avoir un autre angle de vue. Il avait envie de lancer son couteau de cuisine droit sur l'inconnu... Mais s'il le loupait, il serait complètement sans défense. Le blond resta silencieux pendant plusieurs secondes.

« Mmm. Finalement, j'ai changé d'avis. Coucou. »

Nate fit plusieurs pas en avant et entra dans le champ de vision de son interlocuteur. Ce dernier était recouvert de tas d'étoffes, un visage difficile à discerner dans l'atmosphère sombre du sous-sol. Le blond regretta d'être à visage découvert. Il laissa sa main pendre le long de son corps, son couteau de cuisine en retrait près de sa cuisse. Il voulait voir ce que l'autre allait faire. Il y avait une distance respectable entre eux. De quoi fuir ou anticiper une attaque.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2015
Lieu de vie : Une grotte quelque part
Survie : Manger des gens

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Dim 31 Mai - 20:23

Le sorcier avait saisi la moquerie. Il n'était pas vraiment quelqu'un de cultivé mais il savait reconnaître l'arrogance quand celle-ci lui était crachée au visage. Il poussa un autre petit grognement en articulant un "toujours" silencieux.

- C'était pas mon compagnon. Alistair désigna le cadavre à côté de lui du coude, ses deux mains étant occupées. C't'une femme en plus.

Il tourna la tête vers la voix. Ses oreilles avaient enregistré la battement du cœur du blondinet avant même que les yeux finissent par voir la silhouette. A moins d'avoir une mitrailleuse attachée dans le dos, le garçon ne pouvait être dangereux. Il n'était ni bien équipé, ni très musclé. Et il n'avait certainement aucun pouvoir magique. A en juger par sa dégaine générale, il venait d'arriver sur Prayvis.

- Coucou. Le sorcier répondit par automatisme. Le petit avait beau être à deux doigts de la mort, il avait un truc charismatique. Sans doute son audace, même si Alistair était incapable d'analyser les raisons psychologiques en profondeur.

Il renifla.

- T'as pas l'air bien.

En plus de l'absence salvatrice de muscles, il semblait peu hydraté et certainement affamé. Passablement inutile dans la mesure où son sang allait avoir mauvais goût. Et il en avait de réserve pour le moment. Le fait qu'il ait un couteau n'inquiétait pas vraiment Alistair, d'autant plus qu'il ne l'avait pas remarqué dans la pénombre.

- Tu veux faire un feu ? Si t'as un feu, les gens te foutent la paix ici. Ça veut dire que t'habites un peu là. Et que t'as pas peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Mer 3 Juin - 22:46

Un feu ?

Tu veux pas qu'on fasse griller des bonbons aussi ?

La suite de l'argumentaire de l'inconnu était imparable, et Nate pouvait concevoir en quoi ce type avait raison. Mais pourquoi prendre la peine de le dire...

Tu veux faire un feu ?


La question avait déstabilisé le blondinet. Il espérait tomber sur une bonne pâte à arnaquer (je suis vraiment désolé pour la fille, vraiment vraiment désolé) mais là... C'était autre chose. L'inconnu ne semblait pas parler pour être serviable. Il était... factuel.

Nathaniel s’avança de quelques pas, un petit sourire timide et intrigué au coin des lèvres. Il ne voulait pas donner l'impression de préparer un mauvais coup. Il observa l'homme pendant quelques instants, en essayant de capter quelque chose d'utile. Mais la pénombre et les couches de vêtements n'aidaient pas.

« Je n'ai pas peur. »

Le blond avait légèrement relevé le menton, calmement, à la recherche du regard de son interlocuteur. Son affirmation était en grande partie vraie. La peur ne faisait pas vraiment partie de son vocabulaire... C'était plutôt une affaire de pragmatisme, la préservation de son enveloppe corporelle était un facteur inévitable, pour que la fête ne s'arrête jamais.

Cependant, il y avait encore des choses qui le retenait, il était resté sage ces dernières années et... il s'était ramolli.

Nate comprit tout à coup ce qu'il y avait de si étrange chez son interlocuteur : il paraissait parfaitement à l'aise, aucune tension ne semblait émaner de son discours et de sa présence. Et ça, c'était bizarre, étant donné l'endroit où ils se trouvaient.

Le blond se dirigea mollement vers le mur pour s'y appuyer. Il se frotta les yeux et s'adressa à l'inconnu d'une voix un peu plus faible

« Elle est morte ? Ça va pas me sauter dessus ? … J'peux pas faire de feu... J'ai rien sur moi. Tu sais allumer un feu avec rien toi ? J'vais m'asseoir un peu... J'ai besoin d'une petite pause... Cinq minutes et ça ira mieux... Pourquoi tu l'as tuée ? Tu vas essayer de me tuer aussi? »

Nathaniel s'affala en tailleur sur le sol, posant son couteau bien en vue sur son genou.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2015
Lieu de vie : Une grotte quelque part
Survie : Manger des gens

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Mer 3 Juin - 23:11

- C'bien.

En même temps, plein de gens n'avaient pas peur. En général, ils finissaient mal. Parce qu'ils tombaient sur ceux qui avaient encore moins peur qu'eux. Alistair préférait la jouer moins courageuse et plus préventive. Ça lui avait toujours réussi. Même si personne n'était à l'abri des accidents...

Le sorcier déposa ses trouvailles par terre, un peu à l'écart du cadavre.

- Bah non. Elle s'est pris un couteau dans la gorge.

Les gens ne survivent pas à ça. Alistair doutait de sa propre capacité à survivre à une pareille blessure, même s'il était préparé à la recevoir. Alors par surprise...
Il secoua la tête et déshabilla le cadavre, en arrachant et en découpant une partie de ses vêtements. Avec une belle boule de tissus en main, il partit dans l'obscurité, à la recherche d'autre chose.

- J'sais pas faire avec rien. Mais y a des trucs ici... Attends... Il se cogna la tête sur un tuyau. Bordel. Ah voilà.

Le grincement du métal retentit alors qu'il s'emparait d'un profond réservoir faisait autrefois partie d'une des machines. Désormais rouillé et sale, le récipient s'apparentait à une bassine. Il la traîna à proximité de Nate, avec les chiffons à l'intérieur.

- Ça va le faire. J'vais juste chercher un autre truc. Tout en marchant dans le noir, Alistair continua de parler. J'l'ai tuée parce qu'elle était seule. Et avait une arme. Et j'voulais un peu de sang. Elle était en bonne santé, r'marque.

D'autres grincements et jurons suivirent. Au bout de quelques minutes, il revint encore, traînant un bidon manifestement rempli de liquide.

- A l'odeur c'est d'leur carburant. Pas pour les moteurs. Mais ça brûle bien.

Il en versa sur les chiffons et sortit son propre briquet de ses vêtements. Avec un soin extrême, il ne fit qu'une minuscule flamme, juste le temps qu'il fallait pour que le combustible s'embrase. Recharger le briquet était pratiquement impossible et chaque fraction de seconde de gaz était précieuse.

Le feu s'alluma en un instant, éclairant une bonne partie de la pièce et surtout les deux interlocuteurs et leur compagne désormais à moitié nue et surtout maculée de son propre sang. Alistair s'assit à côté d'elle, dos au mur. Il sortit une conserve de son sac.

- J'vais pas te tuer. T'es pas assez en forme. Tu veux manger ?

Cette combinaison d'affirmations et de question n'était pas très bien tournée. Mais le sorcier n'en avait rien à faire. Il avait envie de manger un peu. Et il était prêt à parier que le blondinet, trop mignon pour être un natif, le voulait d'autant plus.


Dernière édition par Alistair le Jeu 18 Juin - 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Jeu 18 Juin - 20:23

Nate était toujours en proie à ses questions existentielles. Est-ce que le type s'apprêtait à le tuer ? Allumer un feu pour ensuite faire rôtir sa chair délicate et parfumée ? Le blond jeta un œil sur ses avant bras amaigris. C'était meilleur à baiser qu'à bouffer, sans aucun doute.

Le jeune idiot affalé contre le mur n'avait rien du bon sens de son interlocuteur. Il ne se la jouait pas préventive. Une pointe de pragmatisme le traversait quelque fois, des éclairs de génie qui lui sauvaient la mise in extremis.

Les petits cons sont bénis.

A cette pensée, Nate esquissa un grand sourire quelque peu déformé dans la pénombre du lieu. Le blond ne pouvait pas faire confiance à l'individu qui lui faisait face, mais paradoxalement, sa présence le rassurait. Le langage direct de l'homme avait de quoi faire sourire, mais il fallait descendre de son nuage : pas d'alcôve secrète avec pâtisseries raffinées ici, pas de bibliothèque remplies d'ouvrages de poésie. Sur cette planète, il fallait faire dans le sale, le brutal, l'instinctif. Nate l'avait bien compris avec l'infirmière.

Il était encore pétri de bonnes intentions et il luttait contre la jouissance qui grondait au fond de ses entrailles.

L'instinctif. Ça ouvrait de fabuleuses perspectives, ça ravivait de vieux souvenirs...

Nathaniel passa la pointe de sa langue sur ses lèvres sèches.

« Chapeau pour le feu. »

Pour fêter ça je devrais danser à poil autour, tiens, pensa le blond. Il n'ajouta rien. Trop de lassitude pour parler. Nate observa son interlocuteur d'un air détaché, jusqu'à ce que l'autre sorte une conserve de son sac. Le blond se ranima tout à coup.

« J'ai pas peur de crever. Ce qui m'embête, c'est de ne plus pouvoir m'amuser. Tu comprends ça ? » Le feu éclairait toute la scène, mais les couches de tissu enroulées autour du corps de l'inconnu empêchaient encore de distinguer son visage.

« Est-ce que tu vas me tuer plus tard ? » C'était vraiment une question stupide, mais Nate l'avait posée en toute sincérité, scrutant son interlocuteur d'un œil inquiet. « Si m'engraisser fait partie de ton plan, je peux m'enfuir après que tu m'aies bien nourri, et hop, tout ton investissement réduit à néant ! »

Tu parles vraiment trop, crétin.

Nathaniel baissa la tête d'un air contrit. Il n'osait plus accepter l'offre de l'inconnu, après tant de palabres... Son estomac fit un drôle de son, comme une sorte d'amère protestation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2015
Lieu de vie : Une grotte quelque part
Survie : Manger des gens

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Jeu 18 Juin - 21:48

- C'est facile avec le liquide qui brûle, là.

Faire un feu faisait partie des choses que l'Homme a dû apprendre au début de la Création. Privé de sa technologie et des bienfaits de la civilisation, il en revenait à ces bases. Faire un feu, tuer quelque chose, le manger. Et les natifs de Prayvis maîtrisaient la survie comme personne.

- Non. C'est stupide.

S'amuser alors qu'on a rien à manger, c'est ridicule. L'ermite n'était pas étranger à certains plaisirs, modestes mais quand même. Cependant sa survie passait avant tout. Il prenait uniquement les risques auxquels il pouvait faire face et ne pensait pas vraiment à rester coucher sans rien à manger dans une vieille usine alors qu'on avait ni alliés, ni de moyens de survie. Ça, c'était le genre de luxe qu'on payait de sa vie.

Alistair regarda le blondinet parler de nourriture et d'investissement.

- J'fais pas ça.

Ben non, c'était son maître qui ramassait de jeunes gens et en entraînait certains avec le sang des autres. L'ermite se félicitait encore, près de trente ans plus tard, d'avoir été dans le premier groupe. Il étendit la portée de ses sens pendant un bref instant pour s'assurer qu'il pourrait manger en paix.

- Si tu veux te casser, vas pas par là. Il montra la direction opposée à celle de laquelle il était venu. Y a deux autres gars, bien nourris, eux. J'dirais qu'ils peuvent être dangereux. Moi, j'vais pas te tuer, sauf si tu essaye le premier.

Il ouvrit la conserve, contenant quelque chose qui était supposé être de la viande et dont la date de validité courait sur un bon demi-siècle. Une aubaine pour un monde presque dépourvu d'animaux domestiques propres à la consommation. La boîte en métal tenait parfaitement en équilibre sur le bord du récipient leur servant de brasero.

- J’essayerais pas à ta place, hein. Ton couteau n'a pas l'air trop solide.

Alistair se perdit un instant dans ses pensées, avant d'ajouter.

- Ça va chauffer vite. Il désigna la conserve du menton. Si t'as envie de manger, sers-toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Lun 29 Juin - 20:13

Le mode "survie en territoire hostile", ce n'était pas trop le truc de Nathaniel. Bien sûr, il pouvait sortir de sa zone de confort et se salir les mains, mais globalement, c'était le mec typique des endroits propres et brillants.

Sauf pour le sang bien sûr.
Mais c'est pas vraiment sale le sang.


L'inconnu n'adhérait pas à la philosophie de Nate. Soit. Le blondinet ne lui expédia pas son poing dans la figure ; l'autre l'avait taxé de stupide... Nathaniel n'avait ni l'envie ni la force de répliquer. Il se doutait bien de l'échec total qu'il subirait. Il jeta un œil perdu sur la fine lame de son couteau de cuisine qui miroitait au gré des flammes. L'autre avait raison. C'était pas bien solide et pas si agressif que ça. Nate pensa à une tronçonneuse, mais son interlocuteur le sortit de ses pensées avec une proposition alléchante.

« Merci. Je sais pas comment je te revaudrais ça... »

D'un air las mais reconnaissant, le blond glissa ses doigts autour de la boite de conserve. Le métal était chaud. Un peu trop d'ailleurs. En guise de réponse, Nathaniel resserra un peu plus fort sa prise sur la boite, la douleur de la brûlure prenant le pas sur toutes ses autres sensations. Plus de faim, plus de soif, plus de fatigue, juste une chaleur dévorante qui se diffusait sous la pulpe de ses doigts et au creux de sa paume.

Parfait.

« En fait... Je crois que c'est assez chaud. » Nate déposa lentement la boite de conserve près de son nouveau bienfaiteur. Relâcher la boite et exposer à l'air libre la paume de sa main rougie lui provoqua un petit frisson. « Tu as une cuillère peut-être ? Sinon, je raclerais avec mes doigts à la fin » Le blond bavassait d'un ton particulièrement poli, d'ordinaire adressé à la gente féminine. Retourna s'asseoir avec lenteur.

« Je crois que je vais crever sur place si je ne bois pas quelque chose, en fait... Ce sera du gaspillage de nourriture. Tu bois quoi toi d'habitude ? »


Tandis que le pique-nique de fortune continuait, Nathaniel revint à la charge avec des questions. Il aimait ça, poser des questions, laisser les gens parler. Pas par gentillesse. Non. Par pure curiosité.

« Les deux types de là bas... » Nate pointa dans la direction que l'autre lui avait déconseillée « tu les connais ? Tu as dit qu'ils étaient bien nourris... »

Le blond avait été surpris par cette précision. Dans une ville normale, avec des infrastructures normales et des forces de l'ordre normales, la question d'être bien nourri ne se posait pas souvent. Mais là... Nathaniel repensa aux poursuites, aux combats, aux longues marches dans les plaines arides. Finalement ça prenait sens, cette histoire de bouffe. Si les autres étaient bien nourris, ils étaient forcément plus forts, dans tous les sens du terme. Cela n'expliquait pas comment l'autre était en possession de cette information, mais son utilité était flagrante.

Nate adressa un sourire à son interlocuteur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2015
Lieu de vie : Une grotte quelque part
Survie : Manger des gens

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Lun 29 Juin - 21:37

Alistair se chauffa les mains près de la flamme et les frotta l'une contre l'autre. Il était détendu, même si son sixième sens était en alerte modérée. Il englobait la pièce de sa perception pour être certain qu'ils ne seront pas surpris. Pour le moment, il ne ressentait que la présence du blond face à lui.

- Tu vas t'brûler.

C'était davantage une constatation qu'une inquiétude. Chacun avait le droit de se brûler.

- De rien. T'es pas dangereux. Quand on voyage, c'est parfois bien de filer un coup de main aux autres.

Il repensa au mutant griffu avec lequel il avait partagé un feu et un repas. Sans parler d'un petit bain de sang et d'une bonne dose de magie et de plans pour le futur. Des fois, les voyageurs solitaires étaient de bonne compagnie. Ça faisait assez de monde pour le contact humain et pas trop pour se sentir oppressé. Les bandes plus ou moins organisées étaient ce qu'il fallait essentiellement éviter sur Prayvis.

- Quand j'ai soif, c'est de l'eau.

La magie fonctionnait avec du sang, mais le sang en tant que tel n'était pas idéal pour étancher la soif.

Le sorcier sortit de ses affaires une gourde et la passa à Nate. Elle n'était pleine qu'au tiers, mais c'était assez pour une personne. Entre autres choses, il était venu voir s'il ne restaient pas des filtres à eau entre les ruines de l'usine. Du coup, avec un peu de chance, ils partiraient tous les deux avec de l'eau à profusion. Si l'autre avait de quoi la transporter.

- J'les ai jamais vus. Alistair mit trois doigts dans la conserve et en sortit un morceau de viande qu'il s'enfonça dans la bouche. Je les entends juste.

Après avoir parlé avec la bouche pleine, il poussa la conserve vers Nate. Puis il se rendit compte que ce qu'il venait de dire ne coulait pas de source pour tout le monde. Fairy, par exemple, aurait compris. Il ne poserait même pas la question, à la base. Mais la sensation de percevoir la vie remplie de sang à des dizaines de mètres à la ronde n'était pas facile à exprimer. Surtout pour un poète tel qu'Alistair.

- Genre... Comme les battements de cœur. Quand tu colles ton oreille contre la poitrine de quelqu'un. Ben j'entends ça, mais de loin.

Les modeleurs ne s'accordaient généralement pas sur le verbe à utiliser pour désigner leur perception. Certains voyaient, d'autres sentaient. Alistair pensait entendre. Ça dépassait sa capacité à communiquer alors il comparait cela aux battements d'un cœur.

- C'est pas facile à expliquer. M'enfin, ça marche. J'crois que les gens font ça juste ici. Sur Prayvis. A chaque fois que j'entends parler ceux qui sont arrivés du ciel, là, eux ils savent jamais comment faire.

Alistair hocha la tête en fixant les flammes. Il était content de son explication au sujet des pratiques magiques barbares de sa planète natale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Lun 29 Juin - 22:14

Nate laissa quelques petites gorgées couler au creux de sa gorge. C'était si bon de sentir de l'eau sur sa langue ! Elle n'était pas glaciale, mais le blond n'était pas d'humeur à faire la fine bouche. Il se sentait revivre à chaque goutte qui entrait en contact avec ses lèvres. C'était délicieux.

Et puis l'autre expliqua les tenants et les aboutissants de son savoir mystérieusement acquis. Nathaniel avala de travers, il eut l'intelligence de ne pas lâcher la gourde, mais il se tortilla vivement pour s'écarter de son interlocuteur. Son couteau était inutile, Nate ne prit même pas la peine de le ramasser, ou même d'y jeter un œil. Ses pupilles dilatées par l'effroi fixaient l'autre, ses iris bleutés tremblotaient. Il se couvrit la bouche de sa main libre, prit d'une quinte de toux qui dura de longues secondes.

Le type en face avait l'air satisfait de ses explications. Nate s'était calmé. Il reboucha la gourde en gardant les yeux rivés sur son interlocuteur. Ses doigts fins agissaient sans hésitation, comme un habitué des gestes à l'aveuglette. Il repoussa lentement la gourde près de l'autre en continuant de le scruter sans se soucier d'autre chose.

« Heu, je, heum... »


Le vocabulaire utilisé par son interlocuteur était rassurant, d'une certaine manière. Il s'était contenté d'expliquer, de faire des constats d'une façon un peu simpliste. Nathaniel se disait que le don de parole était donné aux plus gros enculés. L'autre parlait assez familièrement. Donc, ce n'était pas un gros enculé.

La logique Lazarienne...


Le blond n'avait pas trente six solutions. Attaquer l'autre semblait encore plus dangereux à présent, et comme il semblait pacifique, Nate ne gagnerait rien à fuir son interlocuteur. Il restait toujours la boite de conserve et de l'eau.

« C'est pas banal » laissa tomber platement Nathaniel en essayant de se donner une contenance. Tout un tas de questions se bousculaient dans sa tête. Il serra les dents et prit une grande inspiration. « Il y a beaucoup de gens qui naissent ici ? C'est... vraiment... spécial. »

Horrible. Il allait dire horrible, mais il s'était retenu.

« Et heu, tu sais faire d'autres trucs ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2015
Lieu de vie : Une grotte quelque part
Survie : Manger des gens

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Lun 29 Juin - 22:38

Bum... bum... bum... bum-bum... bum-bum... bumbumbumbumbum...

Le sorcier regarda le blondinet faire sa petite crise d'angoisse. Ça n'était pas la première fois que quelqu'un angoissait face à ses dons. Un natif saurait ce qu'est un modeleur. C'était étrange qu'un nouveau venu fasse une telle affaire des talents magiques de quelqu'un. Après tout, c'était loin d'être ce qu'il y a de plus dangereux sur cette planète...

- Qui naissent ? Ouais je pense. C'pour compenser ceux qui crèvent, je suppose.

A forte mortalité, forte natalité. C'est comme ça que fonctionnent les espèces adaptées à la survie. Quelqu'un dégourdi dirait aussi que ça baisait dans tous les coins. Mais ça n'était pas tout à fait exact non plus. Pas de son point de vue. Lui, il ne le faisait pas. Et Fairy ne se reproduisait pas des masses, même si le sexe était sa priorité et qu'il en parlait beaucoup.

- Sinon, c'est spécial... M'enfin, il y a surtout moyen d'apprendre, j'crois. Apparemment j'étais doué pour aussi.

Il s'enfila un autre morceau de ce qui devait sans doute être de la viande en sauce et invita Nate à en prendre encore une fois. Le petit avait faim, à ce qu'il avait dit. Autant en profiter tant que c'est chaud.

- Ouais, j'sais faire plein de choses. Les gens appellent ça le modelage. J'peux faire un peu ce que je veux avec un corps vivant où il y a du sang dedans. J'm'en sers surtout pour soigner. Les gens payent bien pour ça.

Il haussa les épaules et s'empara de la gourde à son tour pour boire une gorgée. En principe, Alistair tentait d'éviter de boire trop et d'économiser ses forces et, surtout, ses ressources.

- Note, je peux tuer avec ça aussi. Mais ça demande de l'énergie. Tout demande de l'énergie en fait. C'est fatiguant comme boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Lun 29 Juin - 22:59

Il en voulait des informations ? L'autre lui en donnait à la pelle ! L'estomac de Nate tiraillait encore, sa main picotait toujours mais la discussion prenait une tournure plutôt étrange. Surtout quand certains mots clefs firent leur apparition. Nathaniel accepta la boite de conserve d'une main distraite, et piocha a l'intérieur tout aussi distraitement. Il mâchouilla son morceau non identifié pendant un bon moment, tandis que son interlocuteur répondait en détail à ses questions.

Il peut tuer avec ça ?

Nate imagina immédiatement une image glorieuse de sang et de...
Non non ne repense pas à ça.

« Peut-être que ça devient moins fatiguant avec le temps ? Quand on apprend d'autres trucs, au début c'est plutôt long et fastidieux et au bout d'un moment on est plus à l'aise, et ainsi de suite... »

Le blond n'était pas sûr que sa théorie s'appliquait au cas de son interlocuteur. Il ne savait que dire d'autre... Trop occupé, sans doute, à repousser de vieilles idées au fin fond de sa conscience. Il attrapa un second bout de viande et le glissa dans sa bouche. En vrai, c'était sans doute dégueulasse. Mais grâce à la faim et aux histoires de son interlocuteur, la viande avait un goût particulier.

« Donc si j'ai bien compris, quelqu'un t'a appris tout ça. Comment il a su que tu étais doué ? »

Nate n'allait pas s'étonner si l'autre lui répondait que son mentor avait reniflé son potentiel. Littéralement reniflé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2015
Lieu de vie : Une grotte quelque part
Survie : Manger des gens

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Lun 29 Juin - 23:35

- Nan.

Alistair secoue la tête, avant de manger encore un peu. Ça n'est pas comme ça que ça marche. La magie ne fonctionne pas comme le reste des exercices physiques.

- C'est pas comme courir. Si tu cours beaucoup, tu auras plus facile. C'est plutôt comme... euh...

Non, la poésie et les métaphores ne sont pas le fort du sorcier. Mais il y a quand même quelque chose qui nait au fond de son esprit. Il repense à Fairy. Il est agaçant parfois, mais c'est aussi un puissant modeleur, peut-être le plus fort sur la planète entière. Et il a plein de voitures et camions.

- C'est comme un moteur. Faut mettre du carburant dedans. On s'en fout combien tu roules, ça n'ira pas mieux avec le temps.

Il décida qu'il était assez à l'aise et bien installé pour retirer sa capuche et les deux foulards protégeant sa tête. Il découvrit donc sa tête aux cheveux noirs coupés au couteau et forcément dans le désordre le plus total. Ses yeux verts reflétaient la lumière du feu alors qu'il adressait à Nate un sourire peu assuré.

- Enfin ouais, on peut s'améliorer. Mais il faut de l'énergie. Si tu fais un truc avec la magie, t'as besoin de prendre des forces ailleurs. En principe, plus t'es costaud, mieux c'est. T'as plus de force de base déjà.

Avec l'exception notable de la Putain de Fée qui puisait dans ses sbires qui lui faisaient office de fontaines de sang. Alistair pouvait tuer ou soigner trois-quatre personnes sans avoir à boire du sang s'il était en forme. Mais au-delà, il lui fallait des larmes, du sang ou au moins de la viande humaine pour régénérer son énergie.

La dernière question du blond était intéressante. Alistair était très jeune lorsque son vieux maître l'avait trouvé et amené dans sa grotte. Comment le savait-il ?

- J'suppose qu'il le sentait. A la base, il me gardait avec les autres gosses pour me manger. Mais au final, on était deux à être doués. Alors il nous a laissé vivre avec lui. C'est un talent assez courant, j'crois, sur Prayvis. Juste que les gens s'exercent pas.

Heureusement, d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Mar 30 Juin - 12:04

La discussion semblait le mettre à l'aise, il retirait enfin quelques couches de tissu qui entouraient sa tête... Nate avait fini par se dire qu'il n'y avait pas de visage là dessous, que l'être à qui il parlait était fait entièrement de tissu. Le style de son interlocuteur correspondait plutôt bien à son verbiage.

« J'ai encore croisé personne capable de ça... Et c'est peut-être mieux en fait. J'imagine que tout le monde ne se contente pas de soigner les gens... »

Nathaniel ricana sombrement, en repensant à toutes les fois où il avait frôlé la catastrophe depuis son départ des locaux de son ancienne entreprise. C'était déjà assez difficile comme ça, alors s'il y avait des types qui cherchaient à restaurer leur énergie... Il n'avait pas précisé par quel moyen il fallait prendre des forces d'ailleurs. Nate supposait que cela pouvait avoir un lien avec le fait de manger les enfants...

« Tu dois manger des enfants?! » C'était sorti comme un cheveu sur la soupe.

Comment on mange des enfants, de toute façon ? Ça sonnait un peu trop exotique comme plat. Avec quoi l'assaisonner, tout ça ?

Tu devrais arrêter de faire l'effarouché mon pauvre petit, comme si tu trouvais ça réellement bizarre... Tu t'es pas fait larguer sur cette planète pour des prunes, tu sais très bien qu'ils se sont débarrassés de toi, et pourquoi ils l'ont fait.

« Et du coup... Le deuxième qui était avec toi, doué... C'est ton ami ? Il est comme toi ? »


C'était bon à savoir. S'ils se ressemblaient tous, c'était plus facile de les éviter. Mais Nathaniel se doutait que cela ne serait pas si simple. Il laissa son regard se perdre sur le cadavre nu de la femme, à quelques mètres d'eux. Ce petit pique-nique bien glauque ne le surprenait même plus. Le blond sentait ses forces revenir petit à petit. Bien sûr, pour récupérer totalement, il lui faudrait encore manger, et bien dormir, mais là c'était déjà bien. Il gratta le sol du bout des ongles, l'oreille attentive.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2015
Lieu de vie : Une grotte quelque part
Survie : Manger des gens

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Mar 30 Juin - 16:41

Alistair passa ses deux mains dans ses cheveux.

- Nan.

Pas tout le monde. Bien sûr, tout le monde n'a pas envie de se faire soigner non plus, soyons honnêtes. Un bon nombre d'habitants de Prayvis étaient prompts à saisir leurs armes et pourchasser les sorciers de leur planète. Et ces gens-là, parfois, devaient mourir d'une déformation des tissus... Il arrivait aussi que les sorciers eux-mêmes passent leur temps à chasser les braves gens.

- J'dois pas. C'qu'il faut, c'est boire du sang de temps à autre. Ça sert de matière première quoi. De carburant.

Le modeleur pencha la tête sur le côté et tendit l'oreille. Au loin, les battements de cœur se déplaçaient mais sans trop se rapprocher d'eux. Il écouta pendant une vingtaine de secondes avant de reporter son attention sur le blondinet.

- Hm ? Ah l'autre. Fairy. Ouais. La pensée d'Alistair rattrapa ses paroles. Non. J'veux dire non, pas comme moi. Il fait d'la magie, mais il est pas du genre à soigner quoi.

Alistair regarda le cadavre assis à leurs côtés, suivant le regard de Nate. Le cœur de la femme ne battait plus, mais son sang était encore manipulable. Du moins ce qui en restait dans ses veines. L'ermite leva la main dans un geste sec et le bras du corps s'éleva de son côté, comme celui d'une poupée dont le poignet serait attaché à un fil. L'homme lâcha prise et grimaça.

- Reste pas grand chose, là-dedans. Il fronça les sourcils. En tout cas, faudra que t'apprennes à survivre. J'dirais que soit tes là depuis peu de temps. Ou alors t'es pas encore sorti de là. J'crois que tout le monde a entendu parler de Fairy. En tout cas ceux qui veulent vivre.

Il but encore un peu d'eau et mangea un morceau de viande.

- Tu vas faire quoi, là ? T'as quelque part où aller ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Mar 30 Juin - 20:36

Le blond avait eu un petit geste de recul lorsque son interlocuteur avait brusquement levé la main. Durant un bref instant, il avait vu sa dernière heure arriver. Au lieu de ça, le spectacle auquel il assista le laissa songeur. Au fond de lui, il se sentit vaguement impressionné et passablement excité. Mais rien de plus. La planète n'avait pas encore trop entamé son vernis de gentil petit informaticien respectable.

« Fairy... C'est un peu bizarre comme nom. » Et d'ailleurs, il ne connaissait toujours pas celui de son interlocuteur. Pour le moment, cela lui importait peu. « Je suis là depuis plusieurs mois mais... J'étais dans des locaux... Propres et climatisés. Je travaillais sur les ordinateurs. J'étais bien nourri à l'époque » Nathaniel ricana et poursuivit « la compagnie n'est pas venue nous récupérer. Alors au bout d'un mois... J'ai saboté le réseau qui nous reliait à la maison mère. » Nate détourna la tête du cadavre de la femme et planta son regard dans celui de son interlocuteur. « Ils continuaient d'espérer, ces crétins. Il attendaient un signal, ils dormaient presque sur le terminal, à attendre... Nos réserves commençaient à diminuer à vue d’œil. On était trop nombreux. Alors j'ai détruit le seul espoir qu'il leur restait. Ils ne sont pas tous partis... Il y en a quelques uns qui sont restés avec moi, dans le bâtiment. Hum. Voilà. »

Nate ne se sentait pas coupable, en dépit de la pointe de doute qui l'assaillait parfois : et si la compagnie avait vraiment voulu les récupérer, mais qu'elle avait renoncé à cause des transmissions coupées ?

« Je ne sais pas ce que je vais faire. J'aimerais récupérer mon sac, d'abord. Et puis après... Je sais pas. Il y a une ville quelque part ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2015
Lieu de vie : Une grotte quelque part
Survie : Manger des gens

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Mar 30 Juin - 22:10

- J'crois que les gens l'appellent juste F en fait.

Ouais. Il lui avait expliqué un jour. Une histoire avec son frère qui l'avait appelé par son nom complet. Fuck Fairy. Mais non, ça n'était pas forcément la chose à faire. Alistair avait beaucoup de chance dans sa bêtise. Il comptait parmi les rares (voire inexistants) amis du chef de gang assoiffé, littéralement, de sang. Du coup, il pouvait dire beaucoup de choses, avant que ça ne tourne mal.

A bien y réfléchir, peut-être que Fairy trouverait Nate à son goût. Après tout, il avait l'air d'être un homme, jeune et plutôt pas mal fichu. Probablement, la Fée tenterait de le manger tout en le baisant, mais on ne lui tirerait pas dessus à vue. C'était toujours ça de pris.

- C'est l'un des plus grands chefs sur Prayvis. Il a plein de gens, à manger, des véhicules, des réserves, tout ça.

Alistair écouta d'une oreille distraite. De toute façon, lorsqu'il était question de technologie, surtout celle superflue à la survie, il ne s'en sortait pas vraiment bien et ne comprenait presque rien. Le gamin avait été abandonné ici, comme tant d'autres. Il fallait reconnaître que ça constituait de bonnes rentrées de sang frais sur ce rocher perdu dans l'espace. Mais le pourquoi du comment n'intéressait pas l'ermite. Toutes ces histoires se ressemblaient, de toute façon.

- Ouais. Alistair montra le sud-est du doigt, sans hésiter. Par là, tu as LAGO city. La plus grande ville que je connaisse. C'est le mieux si tu sais pas survivre tout seul dans la nature. Je suppose qu'il y a moyen de s'y amuser, comme tu dis. Sinon, y a de plus petits villages ou fermes. Un peu partout. Mais LAGO est proche. Une journée de marche, je dirais.

Le sorcier rangea sa gourde, après avoir pris soin de bien la fermer. Il lui fallait encore un peu d'eau en réserve, juste au cas où, le temps d'en trouver plus.

- Moi j'compte aller chercher de l'eau. Peut-être des filtres. C'est plus facile à transporter. Si j'en trouve, je peux te montrer le chemin vers LAGO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Mer 1 Juil - 10:00

Nathaniel suivit du regard la direction pointée par son interlocuteur. Il n'avait foutrement aucune idée de quel côté c'était, une fois sorti de ce grand sous-sol. L'autre avait un radar à la place des yeux ou quoi ? Pour un habitué des villes, des panneaux, des plans et autres technologies qui permettent de se guider, l'assurance d'une direction rien qu'en pointant du doigt, c'était spécial. Mais Nate avait confiance en les capacités de l'homme en face de lui. Après tout, il pouvait faire des trucs avec le sang des gens, alors avoir un bon sens de l'orientation...

Sauf si cette manœuvre était destinée à l'attirer dans un coin pour mieux le tuer. Mais c'était stupide. Ils étaient déjà dans un coin tranquille, propice pour leur meurtre...

« Aucun coin n'est vraiment sûr ici, c'est ça ? »

Nate gardait en tête la proposition de son interlocuteur. Pour le moment, sa question lui semblait bien plus urgente. Il commençait à réaliser dans quelle merde il était tombé que les choses seraient plus complexes qu'il ne l'avait espéré. Lentement, il se remit sur ses deux pieds, glissa la lame de son couteau entre son pantalon et sa hanche, puis il s'adossa contre le mur. Il se sentait bien mieux. Pour l'instant.

« Ca ressemble à quoi des filtres ? Je peux t'aider à en transporter si tu veux. Je veux bien que tu me montres le chemin. C'est pas comme s'il y avait des panneaux ici... »

Nathaniel avait très envie de sortir du sous-sol, de l'usine, respirer un bon coup à l'air libre... Ca faisait un bon moment qu'il se cachait là. La femme était morte, c'était bien, mais il y en avait encore d'autres à sa recherche.

J'espère qu'ils ont abandonné.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2015
Lieu de vie : Une grotte quelque part
Survie : Manger des gens

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Mer 1 Juil - 10:21

Un endroit sûr ? Alistair secoua la tête, étonné. Il oubliait régulièrement que les abandonnés venaient souvent d'endroits a priori paradisiaques, où l'eau, la nourriture et des portes solides étaient monnaie courante. Là-bas, dans les étoiles, il n'y avait pas de quoi se battre, tout le monde avait de tout en abondance. Sur Prayvis, les gens étaient habitués à la situation contraire. Chacun était à sa façon sur le qui-vive. Même les gosses étaient susceptibles de se balader avec un couteau, prêts à vous planter pour une conserve à demi mangée.

Le sorcier n'échappait pas à la règle. Il vivait à l'écart des gens et était certain que même les plus puissantes personnes de la planète vivaient dans l'angoisse de se faire tuer dans leur sommeil par un de leurs lieutenants.

Et tout ça ne le gênait pas plus que ça.

- C'est des trucs comme ça. Il mima un entonnoir avec ses mains. Avec des genres de tubes en bas. Si j'en ai un, j'ai de l'eau chez moi pendant un an. Tu peux aussi vendre ça facilement. Tout le monde en a besoin.

Il regarda Nate pendant un moment.

- Nan, j'ai pas besoin. Mais tu peux en prendre aussi, si t'en trouves. Et alors tu vas porter les siens.

Dans son esprit, le blondinet était une rencontre d'une fois. Ils ne se reverraient probablement jamais et c'était mieux ainsi. Même s'ils allaient marcher ensemble, c'était pas pour qu'ils aille ensemble chez lui. A LAGO, ils allaient se séparer.

- Ouais, ben on va y aller j'pense.

Alistair se leva et replaça les étoffes sur sa tête, son visage disparaissant à nouveau dans la pénombre.

- Oublie pas ton couteau. Faut jamais rien jeter. Ou alors tu dois encore te reposer ?


Dernière édition par Alistair le Jeu 2 Juil - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Jeu 2 Juil - 18:23

Les filtres. Nate mit un moment à comprendre ce que son interlocuteur avait schématisé en gestes. Quand on est habitué à faire quelques pas vers le réfrigérateur pour boire un verre d'eau, la vie rustique de Prayvis avait de quoi déconcerter.

« Elle ne sort pas de nulle pas l'eau, rassure-moi ? C'est pour qu'elle devienne potable en fait ? »

Si les gens cherchaient ces trucs, Nathaniel pouvait se faire un petit pécule d'avance, un atout non négligeable puisqu'il ne possédait pas grand chose. L'idéal, ce serait de se faire de l'argent pour acheter des sacs, et un moyen de transport quelconque, puis retourner dans les locaux de son entreprise... Il y avait des tas de trucs à récupérer là-bas.

Le blond tapota sa hanche en souriant à pleines dents « C'est bon pour le couteau. J'allais pas l'oublier. J'aime trop les couteaux. » Nate affichait la mine d'un gosse à qui on vient d'offrir un gros cadeau.

« Il faut éteindre le feu non ? »

Les dernières traces de leur passage effacées, Nathaniel emboîta le pas à son interlocuteur qui s'était à nouveau enroulé dans des étoffes. Le blond n'osait pas lui demander pourquoi il agissait de la sorte. Il restait attentif et hochait la tête de temps à autre, en silence.

Ils récupérèrent plusieurs filtres, c'était plus encombrant qu'il ne se l'était imaginé. Nate utilisa une vieille bâche en plastique pour se faire un ballot de fortune à porter sur l'épaule.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2015
Lieu de vie : Une grotte quelque part
Survie : Manger des gens

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Ven 3 Juil - 23:09

Alistair a fixé Nate pendant un long moment, confus. Il n'avait jamais vu sortir quelque chose de nulle part. L'eau n'était d'ailleurs pas si difficile à trouver que ça sur Prayvis. Même dans les déserts, il y en avait souvent. Ceci dit seul une faible partie de cette précieuse ressource était vraiment potable sans traitement. Salée, polluée, toxique, perdue dans les réservoirs souterrains des usines désaffectées...

- Non, faut en prendre quelque part. L'évidence même, si t'as le minimum d'instinct de survie. Mais c'est facile. Si t'as des filtres, t'as à boire.

* * * * *

Il n'a pas été difficile d'en trouver, cette fois. Ils en avaient trois. Le sorcier décida que ça n'était pas nécessaire d'en avoir plus d'un pour le voyage de retour vers sa grotte. Il laissa les deux autres au blondinet. Même si c'était lui qui s'en sortait avec la plus grosse part, Alistair n'avait aucun endroit sûr où cacher ceux qu'ils ne pouvaient emmener de suite. Donc au final, c'était pareil pour lui.

Au bout de plusieurs centaines de mètres d'avancée prudente dans les couloirs, Alistair s'arrêta.

- Bah ça va. On va sortir d'ici. Par là. Il désigna la porte la plus proche avant de poser son doigt sur ses lèvres, elles-mêmes couvertes par le tissu. Ensuite, il murmura. Il y a un gars derrière. Je pense qu'il nous a entendus. Et il attend.

Ses yeux roulèrent dans ses orbites, alors qu'il déposait le filtre à terre, le temps de se débarrasser de l'obstacle sur leur chemin. En l'air, il empoigna un objet invisible et tourna brusquement les mains. Un bruit sourd retentit de l'autre côté de la porte où ils purent découvrir le cadavre d'un homme bien moins bien nourri que la combattante morte de tout à l'heure. Sa nuque était brisée.

- Y a une sortie au bout du couloir. Il faut marcher quelques minutes. Juste un moment.

Il vida sa gourde et entailla la gorge de a victime avec un couteau. Une fois le récipient rempli il sourit pour lui tout seul. Après l'avoir bien fermée, il se pencha vers le corps inerte et but plusieurs gorgées directement à la source.

- On peut y aller. On devrait plus voir personne en chemin, mais j'suis prêt si c'est le cas.

Il amena Nate jusqu'à l'une des multiples portes de sortie et étendit ses sens à la recherche d'autres formes de vie hostiles. N'en trouvant pas, il ouvrit la porte sur une fin d'après-midi chaude et sèche.

- La ville c'est tout droit, après ce trou dans le mur.

Le trou en question ne pouvait passer inaperçu. Il avait été fait par un camion, forçant de plein fouet l'une des nombreuses failles des défenses de l'usine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   Lun 6 Juil - 22:49

Nate suivait prudemment son compagnon de fortune. Il s'en remettait totalement à lui pour la direction à suivre. Le blondinet aurait fini par trouver la sortie, avec cependant beaucoup moins de facilité que son interlocuteur. Le temps était précieux, et les mauvaises rencontres, fatales.

Lorsque l'autre pointa un doigt vers ce qu'il disait être une porte de sortie, Nathaniel poussa un soupir de soulagement. Son interlocuteur s'était remis à parler, mais il murmurait, et Nate n'avait rien compris :

« Tu veux pas répéter j'ai rien comp... » commença-t-il à répondre en murmurant à son tour, instinctivement, mais il s'arrêta net quand un bruit sourd retentit derrière la porte.

Les petits cons sont bénis.

Cette pensée traversa le blond lorsqu'ils découvrirent le cadavre d'un type que Nate pensait avoir vu dans la bande qui le pourchassait. Le blond attendit patiemment à la demande de son compagnon enturbanné, il ne fut pas surpris de voir l'autre réapprovisionner sa gourde avec le sang du cadavre. Quand il se pencha et colla ses lèvres directement contre la plaie sanglante, Nathaniel poussa un petit grognement intrigué et se pencha un peu pour mieux profiter du spectacle qui s'offrait à lui.

C'était voluptueux, d'une certaine manière.

Le pragmatisme de son interlocuteur empêcha l'esprit du blond de songer à toute forme de déviance. Ils pouvaient se diriger vers la sortie. Nate adressa un sourire un peu tordu à l'homme dont il ignorait encore le nom et le suivit jusqu'à un énorme trou, le cœur battant un peu plus fort que d'habitude. L'image de l'autre s'abreuvant à la plaie du cadavre persistait dans son esprit. Nathaniel se pinça le haut de l'arrête du nez en fermant les paupières : l'écart de luminosité l'avait surpris.

Il affermit de nouveau sa prise sur son ballot de fortune et piétina sur place pendant quelques secondes.

« Je crois que tu m'as évité beaucoup d'ennuis... Tu... T'es sûr que je ne peux rien faire en retour ? »

C'était en grande partie de la pure politesse, une simple formalité hypocrite. Néanmoins, il y avait une petite part de lui qui souhaitait prolonger le moment, retarder l'échéance. Le pragmatisme de son interlocuteur revint au galop, et Nate ne put que hocher la tête.

« Ah, au fait ! Moi c'est Nathaniel. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Can you see me now ? [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Can you see me now ? [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prayvis :: Prayvis [RP] :: Cola Land-