Prayvis est une planète abandonnée de toute personne saine d'esprit. Il y règne un Chaos sans précédent depuis 120 ans
 

Partagez | 
 

 L'eau qui brille n'est pas forcément douce... [Alistair]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 28/01/2015
Lieu de vie : Spacioport
Survie : Infirmière

MessageSujet: L'eau qui brille n'est pas forcément douce... [Alistair]   Ven 6 Mar - 13:01

C'est une sensation affreusement désagréable qui me réveille en sursaut ce matin... enfin cette nuit si ma vision ne me joue pas de tour. Une main moite s'abattant d'un coup sec sur ma fesse droite... c'est pas comme ça que j'aime qu'on me réveille. Normalement je préfère qu'on le fasse avec une caresse sur la joue tout en m'apportant un grand bol de Kartze bleu et un verre de jus de belaz... pas en me donnant une fessée.

Du coup je me redresse d'un bond et je regarde craintivement autour de moi en me demandant ce qu'on peut bien me reprocher cette fois. Le Chef me dévisage avec un sourire qui ne présage rien de bon et il se marre... il voulait juste me dire qu'il m'avait trouvé des nouveaux vêtements, mais comme me réveiller en sursaut l'amuse beaucoup, il n'a pas pu résister. Il me jette un tas de fringues à la gueule et se barre en me signalant (au passage) que j'ai intérêt à me bouger le cul parce qu'il a la dalle et que le mec qui s'occupe habituellement de la bouffe a réussi à se faire buter hier.

J'enfile donc vite fait le short trop grand et le débardeur trop petit qu'il m'a donné, je m'enroule dans l'espèce de couverture avec laquelle je protège mon corps des agressions du sable et du soleil et je sors m'occuper du repas. C'est pas mon boulot... j'ai pas le choix... si j'obéis pas ça va être pire. J'ai eu quelques moments de rébellion au début... j'ai vite changé d'avis. Maintenant j'obéis et je ne râle même pas.

Quand je finis de faire la vaisselle après que tout le monde se soit vautré dans la bouffe en m'engueulant parce qu'il n'y en avait pas assez, tout le monde a quelque chose à faire. Pour une fois, j'en profite pour aller me promener... je fais ça de temps en temps, du moment que je reviens et qu'il n'y a pas de problème pendant mon absence je ne me fais pas trop pourrir quand je rentre. Par contre si je ne rentre pas, le Chef se démerde systématiquement pour me retrouver... et c'est vraiment pas agréable. Je rentre toujours maintenant... j'ai essayé de m'enfuir trois fois... et je ne recommencerais jamais ! J'en frémit d'horreur rien que d'y penser.

Je ne sais pas combien de temps j'ai marché, des heures peut-être. Là je me tiens en haut d'une grosse falaise rocheuse et je regarde la mer qui se fracasse là-bas, loin en dessous de mes pieds. L'eau... la mer... ça me manque terriblement de ne pas pouvoir aller nager avec mes amis, de ne pas voir de l'eau en permanence... ma planète natale me manque. Je pousse un long soupir et je me mets à crapahuter tranquillement dans les rochers histoire d'explorer un peu le coin et de penser à autre chose qu'à chez moi.

Il y a des grottes, pas mal en plus, j'en ai exploré deux déjà... mais celle dans laquelle je viens d'entrer est nettement plus grande que les deux précédentes... plutôt que de m'aventurer tout de suite à l'intérieur je m'installe à l'entrée, mes jambes pendent dans le vide et mon regard surfe distraitement sur la surface brillante de l'eau... c'est dingue de se dire que j'arrive encore à avoir des moments où je me sens aussi bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2015
Lieu de vie : Une grotte quelque part
Survie : Manger des gens

MessageSujet: Re: L'eau qui brille n'est pas forcément douce... [Alistair]   Ven 6 Mar - 18:37

Plus d'une fois, en ville, Alistair avait surpris des conversations sur la situation générale de Prayvis. Du moins sur les alentours de LAGO city. Les gens semblaient s'accorder sur le fait que ça allait mal. Globalement, la pollution avançait, on manquait de munitions, de nourriture et, surtout, on était de moins en moins nombreux. Une situation que le comportement psychotique de la moitié de la population ne faisait qu'aggraver. D'après les rumeurs, rien que F. dévorait deux personnes par jour. Et il n'était pas le seul chef de gang à fouler ces terres.

Mais devant cette situation, le modeleur solitaire se demandait, comment il était possible de voir ce qu'il voyait. Quittant sa demeure, histoire de prendre l'air et regarder l'immense étendue d'eau salée devant lui, il regarda en contrebas. Les falaises bordant la mer des Larmes étaient truffées de grottes. Les immenses rochers s'élevaient à plusieurs dizaines de mètres et ce sur des kilomètres. Et pourtant, c'était juste à portée de voix que quelqu'un d'autre était venu se faire dorer la pilule au soleil.

Alistair jura dans sa barbe. En temps normal, il aurait déjà brisé la nuque d'un tel voyageur (en particulier si celui-ci était seul). Un geste et sa tête viendrait se briser contre la roche. Mais il reconnut la personne. Peut-être qu'en fait les habitants de Prayvis étaient si peux nombreux qu'il était obliger de croiser certains deux foi. Pourquoi si près de son habitation ?!

Il entreprit de descendre, pierre par pierre. Ça n'était pas particulièrement dangereux. Il connaissait pratiquement chaque grain de sable et chaque coquillage des environs. Mais il fallait faire semblant de ne pas quitter cet endroit en particulier, paraître étranger en ces lieux.

Son sens de la chair ne l'avait pas trompé. C'était la petite infirmière aux cadeaux. Gentille.

- Salut. Tu fais quoi, là ? Tu te promènes ?

Bon, il était arrivé un peu par surprise. Avec un peu de chance, elle ne l'avait pas vu arriver et ne sait donc pas que l'endroit le plus précieux à ses yeux est là, un peu plus haut sur la falaise.
Il tenterait d'éviter d'avoir à la réduire au silence. Vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 28/01/2015
Lieu de vie : Spacioport
Survie : Infirmière

MessageSujet: Re: L'eau qui brille n'est pas forcément douce... [Alistair]   Ven 6 Mar - 18:56

Je suis tellement surprise quand j'entends le son de la voix de quelqu'un si près de moi que je sursaute brutalement. Je me rattrape de justesse à un rocher et recule un peu en jetant un regard inquiet vers le bas. Si je tombe, je meurs... Je lève ensuite les yeux vers l'intrus... je l'ai déjà vu quelque part celui là... je mets quelques secondes avant de le remettre et finis par lui adresser un vague sourire poli en regardant nerveusement son épaule.


- Ah euh... bonjour...

Qu'est ce qu'il fait là celui-là ? Est ce qu'il ne devrait pas être occuper à ronger un cadavre, à siroter le sang d'une bestiole où à acheter des trucs en ville ? J'ai rien contre lui hein, au contraire... c'est juste qu'il trouble ma si rare tranquillité... et puis il m'intimide beaucoup. Ce mec fait de la magie ! Y'en a pas sur ma planète natale et même ici, c'est le premier que je vois qui soit capable de faire des trucs pareils.


- Je... oui. J'avais besoin de prendre un peu l'air et de revoir de l'eau.

Mon regarde se pose à nouveau sur les flots. Je pourrais lui demander ce que lui il fait là, pourquoi il est venu m'aborder et si il habite dans le coin... mais ça ne me regarde pas. Je suis curieuse, mais pas suicidaire... on ne sait jamais, ce type est surement capable de m'arracher la langue d'une seule pensée. Si ça se trouve mes questions l’offenseraient...


- L'eau me manque... chez moi il y a beaucoup plus d'eau que de terre, on devait construire nos villes sous l'eau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2015
Lieu de vie : Une grotte quelque part
Survie : Manger des gens

MessageSujet: Re: L'eau qui brille n'est pas forcément douce... [Alistair]   Ven 6 Mar - 22:04

Elle a peur, donc elle ne l'a pas vu venir. C'est parfait. Au moins, elle n'a pas de doutes qu'il vit dans le coin. Genre, juste à côté.

D'ailleurs, la fille n'a pas vraiment l'air heureuse de le voir non plus donc probablement, elle ne le cherchait pas. Tant mieux, tant mieux. Au pire, il lui montrerait un chemin qui ne passe pas devant sa grotte à lui. Comme ça, elle ne se douterait de rien et il n'aurait pas à la tuer. Ou il mentirait même en disant qu'il vit trèèès loin d'ici. Enfin, ça n'est pas la meilleure idée du siècle non plus, comme il n'est pas fort à ce jeu-là. Elle a l'air plus futée que lui à ce niveau.

- Oh... Ça doit être beau. Et difficile pour sortir quand on veut se promener dehors.

Alistair n'imaginait pas vraiment d'autres villes que les coupe-gorges de Prayvis. Vivre dans un espace confiné sans pouvoir échapper à la foule le terrifiait. Mais bon... Il concevait que d'autres gens pouvaient avoir d'autres préférences.

- J'aime bien venir ici. C'est calme. Et d'habitude, y a personne.

Non mais vraiment. Ce coin-là de la côte, c'est le trou du cul du monde. Sans parler du fait que pas mal de gens n'en sont jamais revenus. Alistair était déjà de la seconde génération de modeleurs vivant ici et mangeant les passants. Son maître et ses autres enfants le faisaient avant lui. Maintenant, il vivait seul donc ne consommait pas autant qu'une petite famille. Mais l'endroit craignait quand même. Ca glissait de partout et des fois les vagues frappaient avec assez de force pour transformer un humain en bouillie. Du coup, il était content d'avoir sa grotte plus haut que ça.

- Ça se passe bien la vie, sinon ? Plus de blessés ?

Il n'était pas vraiment intéressé par un nouveau travail dans le gang de la fille. Mais bon, s'ils étaient là, ils n'allaient pas se regarder dans le blanc des yeux et ne rien dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 28/01/2015
Lieu de vie : Spacioport
Survie : Infirmière

MessageSujet: Re: L'eau qui brille n'est pas forcément douce... [Alistair]   Ven 6 Mar - 22:24

Je hausse les épaules. Chez moi on a des systèmes beaucoup plus évolués que les plus évolués des trucs qu'on peut trouver ici. Circuler est simple comme bonjour, on peut traverser toute la planète plusieurs fois en à peine quelques minutes. Et au pire, on est tous adaptés physiquement aux changements de pression et on nous apprend à nager à peine sortis des ventres de nos mères... on peut passer par les trappes pour sortir de nos villes en passant directement dans l'eau, mais ça c'est quand on veut aller en surface. Si on décide de nager d'une ville à une autre il faut un propulseur et le système qui nous sert à respirer. C'est un truc super pratique qui extrait l'oxygène de l'eau pour qu'on puisse respirer sans utiliser d'énergie particulière... Bref... j'aime ma planète. Mais si je commence à lui raconter tout ça, d'abord il va se faire chier, et puis j'aurais encore plus le mal du pays. Du coup mon haussement d'épaules est largement suffisant.


- Ah ben désolée alors... je trouble votre tranquillité du coup...

Ben oui, il a précisé "d'habitude y'a personne", ça veut dire, de manière plus ou moins bien détournée, "Tu me casse les couilles je viens là pour être seul et toi tu me ramène ta présence alors que j't'ai pas invitée connasse"... enfin un truc comme ça... moins long peut-être... non ? ... Non ?


Je grimace ensuite quand il parle de mon "boulot". Beurk...

- Euh... si, y'a des blessés tous les jours parce que ces mecs sont des gros cons.


Mon regard s'assombrit légèrement. Je déteste vivre avec ces brutes épaisses.

- Ils sont tout le temps en train de se battre... ils se battent pour voler des gens qui n'ont rien fait, ils se battent pour défendre un honneur factice qui leur donne l'impression d'avoir un bon fond, ils se battent pour prouver qu'ils ont des plus grosses bites que leurs potes... des fois ils se battent juste parce qu'ils ont envie de le faire... soit entre eux, soit avec des pauvres types qui n'ont rien demandé à personne...

Mais bon, je ne sais pas comment joindre ce mec et j'ai pas eu de nouveaux blessés ingérables depuis son passage. De toute façon je crois que les prochains je vais les laisser crever... au moins pour le principe... connards...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2015
Lieu de vie : Une grotte quelque part
Survie : Manger des gens

MessageSujet: Re: L'eau qui brille n'est pas forcément douce... [Alistair]   Sam 7 Mar - 18:50

Oui, il fallait reconnaître qu'il serait ravi si elle pouvait partir et ne jamais revenir. Surtout en compagnie de ses camarades. Sa vie d'ermite n'en serait pas vraiment une si tout plein de monde savait où le trouver. Sans parler des risques de pillage. Un tiers du temps, il n'était même pas là pour se défendre. Quiconque d'assez adroit pour ne pas se casser la gueule sur les rochers pourrait venir vider sa grotte de ses possessions.

- Euh... J'crois qu'il y a assez pour deux. J'voulais juste dire bonjour, comme j't'avais déjà vu.

Pourquoi il disait ça ? Allez, un coup de couteau. Un seul, bien placé et il pourrait savourer la vie s'échappant de cette petite. Elle n'allait pas pouvoir se défendre des masses quand même. Et si elle était surveillée ? Alistair ne put s'empêcher de regarder autour de lui, s'attendant presque à trouver des pillards embusqués derrière une pierre.

- Ah oui. Je vois. J'ai un pote qui fait ça aussi. Il aime tuer des gens, j'crois. Mais c'est des sauvages aussi, ses potes.

Ouais, ben on dirait pas au premier coup d'oeil, mais Fairy, c'est un mec balèze. Il doit peser trente kilos, sans ses ailes. Mais il est rapide. Et Alistair n'avait jamais vu de modeleur plus doué. Ou qui prendrait plus son pied à massacrer et à bouffer des gens.

- Mais ouais, c'est dur. C'pour ça que je vis loin de tout, moi. Genre dans le désert.

C'était une bonne idée ça. Il accompagna sa réponse d'un geste vers l'intérieur des terres. Oh oui. Bien bien.

- T'as déjà pensé à faire ça ?

Alistair grimace. Elle y a certainement pensé. Quand on aime pas quelque chose, on pense à des solutions pour ne plus avoir à le faire non ? Pour lui, c'est facile. Il n'y a que lui qui décide vraiment. S'il n'aime pas un endroit, il n'y revient plus. La fille... Elle n'a pas l'air de quelqu'un qui pourrait survivre seul sur Prayvis. Elle n'était pas née dessus. De toute évidence puisqu'elle vient de lui parler de son monde plein d'eau.

- Euh, dis... Si jamais y en a qui pleurent... Tu peux me garder leurs larmes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 28/01/2015
Lieu de vie : Spacioport
Survie : Infirmière

MessageSujet: Re: L'eau qui brille n'est pas forcément douce... [Alistair]   Sam 7 Mar - 23:35

Je sens un vague rire sarcastique naitre au fond de ma gorge, mais le temps qu'il arrive jusqu'à mes lèvres... il est déjà mort. C'est pas drôle. Bien sûr que j'ai déjà essayé de partir... pas pour vivre dans le désert parce que j'en mourrais probablement, mais de m'enfuir oui... plusieurs fois... au début... Et puis j'ai arrêté. Ils me retrouvent toujours et le retour n'est jamais agréable. Vraiment pas...

- Je n'ai jamais réussi à m'en aller. Ils veulent que je reste parce que je leur suis utile... je ne sais pas comment ils s'y prennent, mais toutes les fois où j'ai essayé de m'enfuir, ils m'ont retrouvée et ramenée de force.

Peut-être qu'il croyait que j'étais au milieu de ces brutes épaisses sans le moindre talent uniquement parce que ça me faisait plaisir... j'en sais rien. Je crois pas vraiment que je me fonds dans le paysage quand ces cons sont autour de moi à me brusquer toutes les deux minutes parce que ce que je fais n'est pas assez rapide à leur goût... comme s'ils s'y connaissaient en plaies ouvertes...

- Et puis si je reste dans le désert toute seule, à mon avis je ferais pas long feu... je suis habituée à vivre en ville moi. Je respecte les gens qui arrivent à vivre seuls... personnellement je pense que j'en suis tout à fait incapable.

Je pousse un soupir blasé et me secoue intérieurement. j'ai pas franchement envie qu'il me prenne pour une grosse dépressive complètement idiote et sans le moindre intérêt... j'ai pas non plus spécialement envie qu'il me trouve intéressante en fait... il pourrait avoir envie de me manger. En plus il a déjà "mangé" mon sang la dernière fois, et sans doutes encore depuis vu que je lui en ai donné avant qu'il parte. Un frisson glacé me parcours l'échine et je lui adresse un sourire débordant de nervosité... est ce qu'il a l'intention de me manger aujourd'hui ? J'ai pas envie... je préfère vivre en fait, comme ça j'aurais peut-être une chance de quitter cette planète de dingues... enfin si je me fais pas tuer d'ici là.


- Euh...

Des... des larmes ? Beurk !!! Mais pourquoi ?! Il les mange aussi ? Mais c'est dégueulasse sérieux !!!

- Je... euh... je suis pas sûre de savoir comment récupérer des larmes en fait. Ni d'y penser sur le coup d'ailleurs... mais je vais essayer, promis.

Comme ça il ne me mangera pas s'il pense que je peux lui être utile. Est ce que toutes les relations que je vais nouer vont se finir comme ça ? Je vais rencontrer quelqu'un et trouver un truc pour qu'il me pense utile comme ça il ne me tuera pas ? Putain... j'ai vraiment une vie de merde en ce moment... au moins je ne suis pas un cadavre mais bon... c'est pas cool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2015
Lieu de vie : Une grotte quelque part
Survie : Manger des gens

MessageSujet: Re: L'eau qui brille n'est pas forcément douce... [Alistair]   Dim 15 Mar - 14:43

Alistair avait envie de lui dire qu'elle ne courait sans doute pas assez vite. Quelque chose lui dit que ça n'était sans doute pas la meilleure façon de consoler quelqu'un. Il était mauvais à ça. Heureusement qu'elle remarqua toute seule que c'était un mauvais plan de rester seule dans la nature de Prayvis. En fait, c'était généralement peu prudent d'être seule, même dans ce qui restait de civilisation. Si on avait pas grandi dans l'atmosphère pourrie de la planète, on s'en sortait pas facilement avec le peu que la Nature folle de ce monde voulait bien donner aux humains.

- Ah merci. Tu peux les mettre dans une petite bouteille.

Le sorcier se tâta les vêtements. Quelque part, entre les couches de tissu, il avait une poche avec une de ces petites fioles à médicaments. Détournée de son usage premier depuis longtemps, elle lui servait à cueillir les larmes quand il en avait l'occasion. Mais il en avait deux autres dans sa grotte, alors ça allait.

- Tiens. Ça reste pas frais longtemps mais bon... C'est plus utile que le sang. Surtout pour les soins, c'est plein d'énergie.

Bien sûr, il ne buvait pas de larmes quand il en avait. Il en connaissait le goût, c'est clair, mais elles étaient trop utiles appliquées directement sur le corps humain pour être consommées comme ça, juste pour une décharge d'énergie. Alistair était trop économe pour ça.

- En fait. T'as un nom ? Enfin... Je suppose que ouais. Mais moi c'est Alistair et j'me disais qu'on pouvait se présenter au moins. Comme on s'voit pour la deuxième fois.

Tant qu'à faire... Ça ne pouvait pas leur faire du mal. L'homme sourit de son côté, ce qui ne le rend pas forcément plus avenant. Bon, il n'a pas son maquillage noir sur la figure donc il ressemble un peu plus à un être humain décent. Mais ses habitudes alimentaires et ses vêtements sombres ne doivent pas jouer en sa faveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 28/01/2015
Lieu de vie : Spacioport
Survie : Infirmière

MessageSujet: Re: L'eau qui brille n'est pas forcément douce... [Alistair]   Lun 6 Avr - 22:45

Je glisse la petite fiole dans les plis de ma couverture et, ce faisant, je me rends compte qu'on est posés plus ou moins à l'ombre et qu'il n'y a pas de sable dans la grotte. Du coup, avec un soupir de soulagement intense, je laisse tomber ladite couverture en petit tas informe derrière moi avec le bandeau qui reste habituellement devant la moitié de mon visage.



Je prends une grande inspiration... près de l'eau l'air est un peu moins chaud, j'ai pas l'impression qu'on essaye de me passer la gorge et les poumons au napalm et c'est vachement agréable. Du coup je me redresse et fais quelques pas pour profiter de la sensation rarissime que procure l'air en entrant en contact avec la peau de mes jambes, de mon ventre, de ma gorge, du bas de mon visage, de mes bras et de mes épaules... c'est jouissif... et puis je retourne m'assoir. Cette petite session "respirons joyeusement" m'a regonflé le moral et je tourne vers Alistair un sourire sincère tout en regardant son menton.


- Assiah, je m'appelle Assiah.

Pour le coup, il me semble pratiquement amical. Il aurait très sérieusement besoin d'apprendre les rudiments de l'hygiène corporelle, aussi bien pour lui que pour préserver les capacités olfactives de ses interlocuteurs... mais au moins il n'a pas encore essayé de me tuer, de me frapper juste pour le plaisir, de me violer ou de me faire lécher des graviers juste pour pouvoir se fendre la gueule en me regardant cracher, tousser et me frotter frénétiquement la langue à cause du sable qui recouvre tout... En fait, il fait presque office de "figure amicale" pour moi.


Putain... mes critères ont vachement baissé c'est un truc de fou... je trouve qu'un mec avec une apparence aussi peu avenante est "amical" juste parce qu'il ne me tabasse pas joyeusement... super... j'suis bien partie moi... cette planète de cinglés aura ma peau...


Pendant une seconde je suis tentée de lui tendre la main pour qu'il la serre, comme font la plupart des gens civilisés... mais j'oublie cette idée. Il va sans doutes me regarder avec des yeux ronds en se demandant pourquoi je tends ma main vers lui... ou alors il le sait, il va serrer ma pauvre petite main fragile dans sa grosse patte qui a touché Nélast sait quoi avant et je vais devoir me la désinfecter des plombes avant de commencer à soigner les cons qui se seront sans aucuns doutes blessés pendant mon absence.


Au final je braque mon regard sur lui, jusqu'à ses yeux, et je le regarde franchement tout en parlant.


- Et vous savez... vous n'êtes pas obligé de me mentir en disant que vous vivez dans le désert... j'ai pas l'intention de vous poser des questions, ça me regarde pas. Vous avez dis que vous aimiez être tout seul non ? J'ai pas l'habitude de m'imposer chez les gens... et de toute façon j'ai aucune raison de venir chez vous.

Et puis je détourne bien vite les yeux... c'est super rare que j'ose regarder les gens pour de vrai... je saurais pas dire pourquoi je l'ai fais, peut-être parce que pour le coup j'avais rien à cacher, ni peur de "montrer" quoi que se soit... peut-être aussi parce que pour une fois je disais un truc qui montrait que j'étais pas aussi niaise que j'en avais l'air... toujours est-il que comme j'ai plus l'habitude, je suis rouge comme une putain de pivoine... j'aime pas ces fleurs... j'aime pas cette expression... j'aime pas avoir les joue qui brûlent... je hais cette planète.


La mer est magnifique... elle ondule doucement et calme presque immédiatement. Je souris à la grande étendue d'eau qui a l'air infinie vue d'ici. J'ai envie de nager...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2015
Lieu de vie : Une grotte quelque part
Survie : Manger des gens

MessageSujet: Re: L'eau qui brille n'est pas forcément douce... [Alistair]   Dim 24 Mai - 19:31

Assiah. Ça reste plus agréable que "la fille". Et pas trop dur à retenir. Elle a l'air triste. Alistair avait déjà vu ça. Des gens qui pensent à l'endroit d'où il viennent et qui est maintenant hors d'atteinte. L'idée qu'on puisse aller dans les étoiles l'a toujours un peu dépassé. Mais sur Prayvis, une bonne moitié des habitant venait d'ailleurs. Il avait souvent entendu des récits d'endroits fabuleux où il n'y avait ni faim, ni risques.

- C'est vrai que... Heu... ailleurs ? C'est mieux ? J'veux dire... Moins dangereux ?

Ça lui ferait plaisir de ne pas avoir à tout le temps regarder par-dessus son épaule. Mais il savait que ces rochers et le désert derrière eux étaient sa maison. Le sorcier voulait y vivre et y rester. Cela étant, une excursion sur une autre planète, ça ne serait pas de refus. Les voyages lui plaisaient, tant qu'il pouvait rentrer sain et sauf chez lui et s'y terrer pendant un bon mois pour se reposer.

Il se crispa en comprenant qu'elle avait compris. Il se rendit immédiatement compte qu'il écoutait désormais le cœur d'Assiah battre. Tout ce dont il avait besoin, c'était un geste suffisamment brusque et elle n'en parlerait à personne... Non, elle ne le ferait pas de toute façon. Elle semblait détester son gang.

- Heu... Vous l'direz à personne, hein ?

Alistair espère que non. Parce que bon... Combien de personne pourrait-il tuer s'il était attaqué ? Trois ? Cinq ? Ça fait un petit groupe de mercenaires. Pas le raid d'un gang.

Il trépigne, quelque peu nerveux. Que font les gens qui discutent ? Genre par politesse et tout ? Il s'asseyent... Bon, Assiah est déjà assise donc c'est réglé. Ils mangent ou boivent ensemble ? Ouais ça, c'est possible.

- Vous avez faim ? Ou soif ? C'est pas tout près, là d'où vous v'nez...

Tant qu'à faire qu'elle prenne des forces. Sinon, elle va crever et ça sera comme s'il l'avait tuée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 28/01/2015
Lieu de vie : Spacioport
Survie : Infirmière

MessageSujet: Re: L'eau qui brille n'est pas forcément douce... [Alistair]   Dim 31 Mai - 22:28

Je secoue doucement la tête quand il me demande de ne révéler sa cachette... d'abord le désert est tellement grand que j'ai pas la moindre idée de l'endroit où c'est. Pas trop loin d'ici j'imagine... m'enfin je suis là aussi et j'habite pas à côté. Et puis pour quoi faire ? Si j'en parlais à mes "bienfaiteurs agressifs" il viendraient le tuer. Je suis pas vraiment à l'aise avec ce mec, il me fait plus peur qu'autre chose... mais je ne souhaite pas sa mort. Après tout, il ne m'a jamais rien fait à moi... il m'a même aidée en sauvant un homme dont la mort aurait indubitablement entrainé la mienne. D'accord il l'ignorait... mais il m'a quand même aidée. Et puis je ne souhaite la mort de personne moi d'abord ! Je suis infirmière bordel... ça veut dire que c'est presque comme si je vivais pour empêcher la mort des gens.


Du coup j'en reviens à sa question d'avant. Celle avec des "mieux" et des "ailleurs".


- Vous êtes né ici, je sais pas si vous trouveriez ça "mieux" ailleurs... mais personnellement, je pense que peu d'endroits doivent réussir à être pire que cette planète.


Je regarde fixement la mer tout en poursuivant.

- Là d'où je viens, on ne lutte pas chaque jour pour survivre. On peut sortir sans craindre de brûler vif sans protection, l'eau ne manque jamais et se battre pour pouvoir manger est une notion qui n'existe que dans les livres et les fic-holo du samedi soir.


Je souris.

- On vit sous l'eau, dans des villes sous-marines... parce que pratiquement toute la surface de ma planète est recouverte d'eau. Mais si le ciel nous manque, on peut toujours aller passer le temps qu'on veut sur les îles - se sont des morceaux de terre ferme avec des arbres, des animaux etc... au milieu de l'eau - et profiter d'un soleil qui nous caresse en nous réchauffant doucement la peau... pas comme celui-ci qui essaye de nous faire fondre.

Je me tourne pour le regarder, évitant toujours soigneusement ses yeux.


- Je n'ai pas vu d'autre planète de mes propres yeux, mais j'ai entendu parler de mondes si merveilleux et faciles à vivre que ni vous ni moi ne pourrions les imaginer.

Je soupire nerveusement.

- Il y en a aussi des pires... j'ai entendu parler d'une planète où les gens ne peuvent respirer sans masque à cause de la toxicité très élevée des miasmes qui s'échappent du noyau. 


Quand vient la question de la nourriture, je secoue la tête en essayant de ne pas avoir l'air d'être parfaitement horrifiée par l'invitation. Il parait que ces mecs là bouffent des humains et boivent leur sang tout le temps !!! Je sais que d'autres personnes ont adopté cette désastreuse habitude, mais c'est des hommes de son espèce à lui que ça vient ! Des cannibales ! Des putains de cannibales...



Un tremblement me secoue et je pâlis... est ce qu'il essayait subtilement de me faire comprendre qu'il avait la dalle et qu'il espérait me cuisiner allègrement ? OH MON DIEU j'vais m'faire bouffer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2015
Lieu de vie : Une grotte quelque part
Survie : Manger des gens

MessageSujet: Re: L'eau qui brille n'est pas forcément douce... [Alistair]   Lun 1 Juin - 20:30

- Aha...

Le sorcier n'était pas certain de pouvoir concevoir tout ce qu'elle lui racontait. Ne pas avoir peur, il aurait bien aimé ça. D'un autre côté, il avait du mal à s'imaginer sa vie dans une ville. Ou sous l'eau. Alistair ne savait pas vraiment nager. L'eau qu'on voyait sur Prayvis était rarement bonne pour la peau. Mais il avait vu le sang se répandre dans un verre d'eau. Il y formait un petit nuage rose-rouge. L'homme se dit que ça pourrait être bien de se baigner dans quelque chose comme ça.

- Ouais ça a l'air bien. Mais j'ai pas de voiture qui vole. Enfin... personne n'en a ici. Donc on doit être contents avec Prayvis.

Lui il l'était, bien sûr. Né sur la planète, relativement satisfait de son niveau de (sur)vie, il ne pouvait pas trop se plaindre.

Elle par contre...

- Pas faim ? Comme tu veux. J'pensais aller ouvrir une boîte avec de la viande dedans. Où ces petits trucs blancs dans la sauce rouge. C'pas mauvais. S'tu comptes repartir vers ton camp, là. Tu veux pas de l'eau au moins ?

Habituée à Prayvis comme elle l'était, Assiah avait toutes ses chances de crever de faim ou de soif avant de retourner "chez elle". Et Alistair préférait effectivement la manger plutôt que de la laisser pourrir au soleil ou servir de repas aux bêtes. Ou alors lui filer un peu de ce qu'il avait pour qu'elle aille jusque chez elle et lui trouve des larmes la prochaine fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 28/01/2015
Lieu de vie : Spacioport
Survie : Infirmière

MessageSujet: Re: L'eau qui brille n'est pas forcément douce... [Alistair]   Mer 3 Juin - 14:49

Ah... bon ben je me fais pas bouffer finalement. Il parlait de boîtes de conserve. Pas de moi... le soulagement intense que je ressent doit forcément se voir de l'extérieur, mais je m'en fiche. Je vais pas me faire bouffer. C'est la seule chose qui compte...


- Ah euh... finalement je veux bien manger un peu en fait...


Je me racle la gorge, gênée, et je me remets à regarder la mer. J'ai envie de nager, de sentir la douceur de l'eau caresser ma peau et la rafraichir, de voir des poissons évoluer paisiblement autour de moi, faisant briller des couleurs lumineuses qui se découpent sur les reflets miroitants qui m'entourent... je soupire... pour ce que j'en sais, la flotte de cette planète peut tout à fait être une sorte d'acide qui vous ronge... ou peut-être est-elle simplement brûlante, comme tout le reste sur ce foutu caillou. Aaaah la fraicheur d'une baignade matinale...



Je me sens un tout petit peu mal d'avoir dénigré sa planète, sa maison... mais pas assez pour pouvoir lui fournir des excuses. J'ai dis ce que je pensais : cet endroit est parfaitement abominable. Si j'arrive un jour à partir d'ici (en admettant que je survive bien sûr), je jure de retrouver le connard qui a décidé de ne pas nous ramener à la maison, et de me débrouiller pour qu'il croupisse sur Prayvis pour le restant de ses jours. Je pourrais peut-être même l'envoyer chez Alistair tiens, histoire qu'il puisse découvrir les joies de l'approvisionnement à vie en sang et en larmes en faisant de lui son esclave personnel... ouais... ça va être cool. Moi pendant ce temps j'irais m'enfouir quelques mois dans une grotte au fin fond d'une planète glacière histoire de compenser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2015
Lieu de vie : Une grotte quelque part
Survie : Manger des gens

MessageSujet: Re: L'eau qui brille n'est pas forcément douce... [Alistair]   Mer 3 Juin - 22:50

Elle finit par faire preuve de bon sens. C'est essentiel le bon sens. Le Maître avait appris ça à Alistair. Pas directement. Il ne l'avait jamais pris pas l'épaule pour lui dire "il faut manger". Il s'était contenter de manger ceux qui étaient faibles, trop maigres ou l'ouvraient trop. Voilà comment, en résumé, son successeur dans la grotte était devenu grand, fort et taciturne.

Il fit un signe à Assiah pour qu'elle le suive.

- Bah viens alors. Et marche bien derrière moi. Ça glisse ici.

Les pierres, humides pour beaucoup, étaient très traîtresses. Il était impossible d'accéder à la grotte en véhicule mais même à pieds c'était un défi.

Le sorcier se mit à les gravir lentement, posant fermement ses pieds et se tenant avec les deux bras à celles qui dépassaient. Il évitait soigneusement les mauvaises prises et les marches bancales et arriva assez rapidement devant sa petite demeure.

L'entrée de la grotte était relativement étroite et rien ne trahissait que celle-ci puisse être habitée. Alistair s'y engouffra néanmoins. Il alluma deux lampes à batteries solaires qu'il chargeait de temps à autre dehors. La pièce principale servait d'entrepôt, de cuisine et de chambre à coucher. Un lit de camp recouvert de divers tissus et couvertures occupait la seule place au pied de la paroi qui n'était pas encombrée de caisses, tables ayant vu des jours meilleurs et autres récipients. Au fur et à mesure, Alistair et son maître avaient rassemblé pas mal d'équipements plus ou moins utiles.

Quelque part au fond, une autre salle, bien plus petite se perdait dans les ténèbres. Le centre de la grotte était bien sûr occupé par un brasero fabriqué à partir d'un tonneau. Il y avait un peu de bois frais posé sur des cendres.

- Euh... Viande ? Le sorcier se pencha sur l'une des caisses. Ou des trucs en sauce, là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 28/01/2015
Lieu de vie : Spacioport
Survie : Infirmière

MessageSujet: Re: L'eau qui brille n'est pas forcément douce... [Alistair]   Lun 3 Aoû - 17:07

Ouah... finalement je suis assez contente de vivre avec ce stupide gang. Au moins j'ai un vrai lit, une tente sèche et y'a pas des centaines de... je sais pas... trucs... un peu partout qu'on doit éviter pour pas se péter la figure par terre. Je reste un moment immobile à regarder autour de moi en me remémorant la vie incroyablement confortable que j'avais quand j'étais chez moi. Je pousse un long soupir las... chez moi... de l'eau partout, une température viable... je m'y sentais mal, mais je donnerais probablement tout ce que j'ai pour pouvoir y retourner finalement.


Brusquement je réalise que je suis chez lui. Est ce qu'il ne voulait pas garder son lieu de vie secret ? Plus secret que tout le reste même ? J'avoue que je me ferais surement un paquet de fric (ou de ce que je veux) en dévoilant ce genre d'information à quelqu'un que ça intéresse... c'est dangereux ce qu'il fait. Il me fait confiance ? Pourquoi ? J'ai rien fais pour mériter sa confiance... personnellement je ne lui fais pas confiance du tout d'ailleurs... Ce mec fait de la magie avec du sang et des larmes ! C'est pas genre hyper flippant ça ?



Quand le sang coule en général c'est mauvais signe (je dis en général parce que pas toujours quand même... les règles sont pas un "mauvais signe"... enfin sauf pour les couples qui essayent de perpétuer leurs gènes et qui n'y arrivent pas bien sûr mais on... BREF !). Et les larmes ? Je sais pas trop... on peut pleurer de joie c'est sûr... mais je doute que ça arrive souvent sur cette planète de dégénérés... du coup c'est comme s'il utilisait l'essence même de la souffrance des autres pour faire ses bidouillages malsains. Bon c'est vrai que ça peut aider, il a l'air de savoir bien soigner avec ça... mais qu'est ce qu'il peut faire d'autre hein ? Si on peut soigner ça peut dire qu'on peut blesser. Sa magie blesse surement les gens quand il le désire... est ce qu'elle peut tuer aussi ? Probablement...


Sans vraiment m'en rendre compte, je commence à errer entre les choses, notant les trucs intéressants au cas où ça puisse m'être utile un jour...


Je lève les yeux vers lui quand il se remet à parler.

- Euh... y'a quoi comme boîtes ?


Je veux pas manger de l'humain je veux pas manger de l'humain je veux pas manger de l'humain je veux pas manger de l'humain je veux pas manger de l'humain je veux pas manger de l'humain je veux pas manger de l'... oh ! Je me fends d'un large sourire et attrape une petite boîte tout au fond de sa caisse. L'étiquette a vécu des jours meilleurs, mais j'ai l'impression que c'est un genre de salade de fruits au sirop...

- Je peux prendre ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2015
Lieu de vie : Une grotte quelque part
Survie : Manger des gens

MessageSujet: Re: L'eau qui brille n'est pas forcément douce... [Alistair]   Lun 3 Aoû - 20:58

- Un peu de tout, j'crois... Je mange pas beaucoup de ça. C'sont des réserves.

S'il le pouvait, il se faisait nourrir par les personnes qui avaient besoin de ses services. Ou alors, il chassait un peu. Quand on naissait sur Prayvis, beaucoup de créatures étranges apparaissaient comme de la nourriture.

- 'sûr.

Il l'avait invitée, elle pouvait se servir. Et le sucré c'était pas tellement son truc à lui... Bien sûr, ça se conservait généralement mieux que le salé mais au final, ça lui semblait moins nourrissant. Ou alors c'était parce qu'il ne ressentait aucun attachement aux friandises. Ce qui serait logique, tentant compte du fait qu'il avait été élevé pour percevoir le sang humain comme une friandise et les larmes comme un met raffiné.

Alistair sortit un ouvre-boîte ancien et le tendit à la jeune femme. Assiah devait profiter. Elle n'allait pas rester ici éternellement. Mais en attendant, elle devait se sentir à son aise. Le modeleur s'installa à l'opposé de la grotte, loin d'elle.

- Euh ouais donc... L'homme ne sait pas trop quoi dire. Tu va faire quoi, après ? J'veux dire, tu rentres à ton camp, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 28/01/2015
Lieu de vie : Spacioport
Survie : Infirmière

MessageSujet: Re: L'eau qui brille n'est pas forcément douce... [Alistair]   Mar 4 Aoû - 1:01

J'ouvre lentement la boîte... d'abord pour pas me faire de faux espoir, si ça se trouve c'est une saloperie de cassoulet mal emballé, on sait jamais... ensuite pour en profiter à mort si c'est effectivement des fruits au sirop. Ça fait des mois que j'en ai pas mangé... Au moment où le couvercle finit par se soulever, je vois apparaitre un morceau de galkta bleu turquoise luisant de sirop... sincèrement, je crois que j'ai eu un orgasme instantané... Mais il faut que je me montre un minimum polie. Après tout, je suis une invitée ici dans cette... grotte... Je souris à mon hôte (parti à l'autre bout de la grotte comme s'il avait peur que je me mette à lui ronger les ongles des pieds sans prévenir).

- Ouais, je vais rentrer à mon campement. Si je ne le fais pas tu vas voir des dizaines de connards errer autour de ces falaises en beuglant mon nom... j'suis pas sûre que ça fasse partie de tes plus grands fantasmes. Et puis j'ai pas franchement envie de me faire écorcher vive alors bon...

Je souris à nouveau.

- Mais promis, si un jour je sens que ça va m'arriver je te préviens en premier pour que tu puisse récupérer mon sang. Et mes larmes aussi probablement... j'suis pas certaine de pas me mettre à chialer si on m'écorche vive...

Et puis je me concentre sur mes fruits. J'attrape un morceau luisant et scintillant doucement à la lueur diffuse qui règne dans la grotte et le porte leeeeentement à ma bouche. Le goût sucré m'explose sur la langue et j'ai les larmes aux yeux. Putaiiiiiin c'que c'est bon !!!!!!! Je savoure lentement en fermant les yeux... je dois avoir l'air d'une grosse salope en train de prendre son pied avec une canette de bière mais je m'en tape, c'est tellement bon !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 25/01/2015
Lieu de vie : Une grotte quelque part
Survie : Manger des gens

MessageSujet: Re: L'eau qui brille n'est pas forcément douce... [Alistair]   Mar 4 Aoû - 16:41

[Bon oui, ça va être court, mais on est proches de la conclusion du RP, je crois... Si ça te va, je finis au prochain post.]

Alors c'est ça que ça fait aux gens qui sont habitués au sucre ? Pendant une minute ou deux, Alistair regrette de ne pas en avoir reçu quand il était petit. Il se souvient, qu'il y avait un village d'apiculteurs près de LAGO... Leur miel n'était pas mauvais, d'après ses brumeux souvenirs. Mais bon... Tout avait brûlé il y a plus de quinze ans. Donc il n'y a pas de quoi s'attarder dessus.

- Euh... Ça va ?

Non parce que si ça se trouve, elle fait une sorte de réaction allergique ou quelque chose dans ce style là et il ne le sent pas. En même temps, il n'en a pas fait l'effort.

Lorsqu'il s'avère qu'elle ne va pas mourir de plaisir sur le sol de sa grotte, il commence à méditer la question de sa sortie et de son retour. A tous les coups, elle en sait trop... Bon, elle avait été gentille avec lui (et elle continue en lui parlant de son sang et de ses larmes) alors il ne faut pas la tuer. Il lui rend même la pareille avec ces fruits. Tout va bien. Mais quand elle sortira, elle sera dangereuse. Pas d'elle-même mais parce que les gens avec qui elle traîne pourraient lui demander des comptes. Ou des informations. Et le modeleur n'a pas envie qu'on sache où il habite...

Un début de plan germe dans son esprit étroit. Ça n'a rien de très philosophique, mais ça va marcher, il en est pratiquement sûr. De loin, Alistair tente un sourire, avant de se rendre compte que le tissu cache encore la moitié inférieure de son visage. Il l'abaisse avant de poser une autre question.

- C'est toujours le même gang ? Là où j'suis venu la dernière fois, c'est ça ?

Au fond, y retourner n'est pas vraiment un problème. Bon, c'est pas la porte d'à côté, mais tant qu'à faire, c'est mieux que d'avoir à tuer la fille juste après l'avoir nourrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: L'eau qui brille n'est pas forcément douce... [Alistair]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'eau qui brille n'est pas forcément douce... [Alistair]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Portal 2 : du coop entre PC et PS3 ?
» pour ceux qui n'aiment pas forcément...
» CR Tours-Bourges => CR d'une pompe à vélo pas forcément bien réveillée...
» Un lézard qui flache et forcément venimeux ...
» Comment être sur de battre les Gogo de Luca au tournoi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prayvis :: Prayvis [RP] :: Côte-